Zlatva

Zlatva : guerrier zlatv

L'empire Zlatv fut une grande civilisation bien avant que les Vodans ne se développent. La culture traditionnelle zlatv est une culture matriarcale basée autour du culte d'une déesse soleil, Neitla, et de ses représentations (or, idoles, etc...). Les rites très cruels de cette civilisation (sacrifices humains, absence de famille, esclavagisme exacerbé) ont endurci le cœur des Zlatvs tout en leur donnant une immense fierté (même chez les Vodans, on dit « arrogant comme un Zlatv » et pourtant, les Vodans ne sont pas en reste...).

Mais cela fait prêt de 300 ans que les Zlatvs ont été conquis par les légions vodanes et leur culture a évolué jusqu'à presque disparaître il fut un temps.

En effet, les Zlatvs se sont convertis à la Dualité (en préférant l'aspect féminin bien sûr) et ont adopté le système politique vodan (construction d'un petit Sénat pour les assemblées, des Tribuns et des responsables Zlatvs, création d'une légion Zlatv, etc...).

Mais avec le déclin de la République et le retrait des organismes de contrôle vodans, une partie de la population a commencé à vouloir retrouver leurs anciennes traditions. Les rebelles Zlatvs comme on les appelle se sont maintenant réfugiés dans les montagnes au nord de la ville et essayent de distiller leurs idées en repratiquant leur religion cruelle et en distillant leurs idées à la population (tout en affrontant les autorités et en faisant des razzias pour leurs sacrifices...).

De plus, le fait que la province a été quasiment entièrement conquise par les Avelars qui ont été jusqu'à mettre le siège devant leur cité, que le peuple zlatv lutte pour sa survie (tous les Zlatvs survivants habitent dans la cité) a fait naître un sentiment nationaliste mêlé de fierté exacerbée. Ainsi, en très peu de temps, la cité-état de Zlatv a détourné son organisation Vodane et commence à l'adapter à ses traditions, créant une nouvelle civilisation et adoptant les aspects de la Dualité qui les arrangent.

Ainsi, la cité-état de Zlatv est une société en pleine évolution qui doit lutter pour sa survie.

  1. Zlatva la traditionnelle

    La société Zlatv est traditionnellement très hiérarchisée. Elle est en effet divisée en 3 classes (religion, esclaves, peuple), elles-mêmes subdivisées... Il est à noter que les hommes n'occupent aucun poste important, sans pour autant occuper systématiquement les postes dévalorisants (ils ne peuvent dépasser un rang social maximal).

    Les cités vivent au rythme des guerres et des divers rituels religieux, destinés à attirer les faveurs de la Déesse sur ce peuple. Les cérémonies sont toujours extrêmement cruelles sans pour autant être systématiquement sanglantes... le sang étant déjà largement répandu en cas de guerre, et au cours des fêtes qui s'en suivent. L'armée est étrangement organisée selon les armes de chaque soldat : archers, cavaliers, soldats à pied.

  2. Zlatva, la dominée

    Avec l'arrivée des Vodans en leurs terres, nombre de rituels traditionnels durent être abandonnés, et la société dû s'organiser peu à peu selon le vouloir de l'envahisseur. Si elle parvint en apparence à coller parfaitement avec cette volonté des Vodans (Sénat, armée etc), certaines traditions ne furent jamais abandonnées... Mais comment les discerner sans être Zlatv soi-même ?

    Nul ne saurait déterminer avec précision à partir de quand, mais cette domination fut de plus en plus bafouée par Zlatva, et les traditions commençaient déjà à être de moins en moins camouflées lors du début du déclin Vodan...

  3. Zlatva, la libérée

    L'invasion par les Avelars des terres Zlatvs fut presque synonyme de libération pour ce peuple. Tout du moins, la cruauté reprenait la place qu'elle occupait autrefois...

    Les anciennes traditions reviennent donc progressivement (sacrifices humains notamment), empreintes toutefois de plus de cruauté que dans la société traditionnelle, et ce à cause des différents épisodes que ce peuple a dû subir...


© 2009-2017 - Tous droits réservés