Le peuple Zabgard

Zabgard : guerrier zabgard

L'inspiration des Zabgards vient des peuples germains des IIIème à VIème siècle de notre ère (Francs, Wisigoths, etc…). Il s'agit ainsi d'un peuple d'artisans-guerriers à la grande renommée (tout objet Zabgard est réputé à travers les terres de Aube).

Ce peuple aux traditions shamaniques et à l'organisation tribale (chaque tribu porte le nom d'un animal) est arrivé en Occident à la suite des Edrules : étant un peuple de guerriers à pied venant de zones forestières, ils sont allés bien moins vite que les rapides Edrules. Dès leur arrivée en Arada, ils ont trouvé une terre riche et libre de toute opposition autre que les quelques Aradiens voulant défendre leurs familles. Les pillages ont ainsi commencé jusqu'à ce que le général Flavius Aetius rassemble tous les restes des légions vodanes, dispersées suite aux défaites face aux Edrules, et les quelques Aradiens volontaires pour faire face. Aetius décida de faire des collines de Kalandor le point focal de sa défense et les Zabgards se ruèrent sur l'oppidum de nombreuses fois sans succès. Depuis ces temps, Kalandor est toujours continuellement attaquée par des raids Zabgards (et également Sabariens maintenant) mais lutte pour sa survie dans l'espoir de rétablir la paix en Arada.

Parallèlement à cela, l'Eglise de la Dualité décida d'envoyer des missionnaires chez les Zabgards afin de les convertir, espérant inciter les barbares à la paix. Très rapidement, la philosophie et les miracles des prêtres charmèrent une partie de la population. Cette dernière fit sécession avec le reste des Zabgards en 416 et la guerre civile débuta, épuisant les ressources barbares.

Mais ce qui décida du sort des Zabgards, ce ne sont pas les armes mais bien les voies de la diplomatie. Lorsque les tribuns aradiens virent le désastre subi par la République devant les Edrules et les destructions occasionnées par les Zabgards et les Sabariens, ils surent que leur province ne pourrait endurer plus de morts et de destructions. Pourtant, les Avelars étaient à leurs portes. Les tribuns invitèrent alors les chefs Zabgards et Sabariens divisés à leur conseil et leur proposèrent de s'installer officiellement sur les terres orientales de la province (les Zabgards au nord et les Sabariens au sud). La seule condition à cela était de se fédérer au conseil des Tribuns d'Arada (et non au Sénat, la nuance est de taille) tandis que les armées d'Aetius continueraient de défendre Kalandor en formant le patriciat du même nom. Les Zabgards, divisés, fatigués de leur guerre civile et anxieux de l'arrivée des Avelars, acceptèrent ; estimant qu'il valait mieux un dos sûr pour affronter les fils du vent. C'est ainsi que la paix officielle fut signée avec la patriciat et que les peuples Zabgards s'installèrent en Arada, jurant protection aux populations présentes.

Les Zabgards sont un peuple fier et farouche qui n'a pas su se tailler la part du lion parmi les riches terres vodanes. A cause de leur guerre civile (et de religion), leur puissance s'est amenuisée et ils ont dû accepter des conditions qui ne leur plaisent qu'à moitié. De plus, ce peuple va devoir affronter les terribles Avelars tout en continuant le combat contre son pire ennemi : lui-même. Seront-ils capables de relever le défi seuls ?

Avant la scission des Sabariens, le peuple Zabgard comprenait sept tribus chacune dirigée par un chef de guerre. Maintenant, il ne reste que quatre tribus qui luttent pour leur survie, guidées par leurs chefs, leurs shamans et par le tribun Talarhos Meinchief qui sert de lien entre le conseil des tribuns d'Arada et les chefs Zabgards, assurant la diplomatie sans avoir de réel pouvoir parmi les siens. Depuis les événements de Baothle, le peuple Zabgard s'est directement fédéré au Sénat Vodan.

  1. La tribu du sanglier

    La tribu du sanglier est la plus puissante des tribus et la seule qui ne soit actuellement pas en conflit ouvert (à part avec les Sabariens dans une certaine mesure). En effet, installés à l'est des terres zabgards, ils sont chargés de contrer les Avelars et ces derniers semblent avoir d'autres choses à faire (à moins que ce ne soit par quelque obscure diplomatie). Le tribun Zabgard est de plus issu de la tribu du sanglier. Même si son rôle est purement diplomatique, il a tout de même une certaine influence sur son chef de tribu.

  2. La tribu du loup

    Placée le plus au nord, sur les côtes, la tribu du loup commence à avoir de sérieux ennuis avec les pillards Varaks qui viennent accoster sur leurs plages et piller tout ce qu'il y a à portée. Les guerriers du loup arrivent parfaitement à défaire les pillards mais il faut pour cela parvenir à les attraper. La solution serait d'équiper une marine de guerre ou d'avoir des troupes montées mais que ce soit l'une ou l'autre des solutions, les Zabgards n'en ont pas vraiment les moyens.

  3. La tribu du renard

    La tribu du renard, à l'origine placée le plus à l'ouest ; a perdu la majorité de son territoire lors de la récente avancée de Kalandor sur les terres Zabgards et Sabariennes. Leurs familles actuellement recueillis par la tribu du sanglier, les guerriers renards se sont lancés dans le mercenariat sous l'impulsion de leur chef Hartmann Zimmer afin de pouvoir nourrir leurs familles. Vouant une haine infinie à Kalandor et aux Sabariens, ils combattent actuellement au sud avec la tribu de l'ours contre les sabariens qui ont eu l'audace de s'allier avec Kalandor.

    Grâce aux négociations du consul Publius Gracius Scaurus, la tribu du Renard a retrouvé la quasi-totalité de ses terres.

  4. La tribu de l'ours

    La tribu de l'ours est la tribu installée au sud contre la frontière sabarienne. Depuis quelques temps, leur chef Hurgar lance de plus en plus d'assauts contre des oppidums Sabarien, parvenant même à en piller et en détruire un. Malheureusement, les Sabariens commencent à s'organiser et Hurgar a besoin de plus de guerriers, ça tombe bien l'argent du pillage servira à payer la tribu du renard !!!


© 2009-2017 - Tous droits réservés