Histoire générale

  1. L'expansion vodane

    Il y a quatre siècles environ, la ville de Voda dans l'Ouest du monde de Aube s'est organisée en république. Cette organisation, motivée par un expansionnisme exacerbé a donné lieu à de grandes conquêtes et c'est ainsi que la République vodane est devenue la nation la plus puissante du monde connu.

    Carte du monde
    Le monde de Aube en 90 avant les Deux
    (Clic droit pour accéder au zoom)

    Le territoire vodan s'est très rapidement étendu sur l'actuelle Edrulie et sur le territoire que les Vodans occupent encore. Ce premier territoire a depuis ce temps un statut particulier, Voda le considérant comme la terre originelle de son peuple. Il ne s'agit pas de colonisation ici mais d'unification sous la bannière de la République.

    La République a ensuite décidé d'étendre son territoire vers les terres d'Arada. En effet, son peuple pacifiste était une proie facile et la colonisation s'est faite sans trop de problèmes, les Aradiens acceptant les Vodans pour leurs sciences, leur facilité commerciale et la protection qu'ils allaient leur apporter.

    Grâce aux terres riches et fertiles d'Arada, Voda gagna une puissance économique qui lui permit de lancer ses armées contre le peuple cruel des Zlatvs. Ce fut une campagne sanglante mais néanmoins victorieuse et Zlatva devint également une province Vodane, contribuant à la puissance de la République.

    Mais non contents de ce succès et poussés par la dynamique de conversion de la religion de la dualité nouvellement adoptée, les généraux vodans voulurent pousser leur chance jusqu'en Keltie officiellement afin de stopper les pillages Kelts (terrestres et maritimes) mais surtout motivé par les légendes Kelts parlant d'objets de grandes valeurs et de pouvoir mystérieux accordés au sein du cercle de pierre.

    Les trois clans Kelts étant réputés divisés, la République pensait annexer ce territoire rapidement. Néanmoins, la résistance fut ardue car le conseil des druides réussit à unifier le peuple kelt contre l'envahisseur et à faire mener des actions de guérilla contre tout Vodan pénétrant sur leur territoire.

    L'apogée de la République vodane coïncida ainsi avec le début de sa chute. Le peuple de Voda se complaisait en effet dans le luxe et la décadence et ne prêtait que peu d'attention à ses provinces. C'est à ce moment là que débuta la première vague des grandes invasions.

    Carte du monde
    200 après les Deux : apogée de la république Vodane
    (Clic droit pour accéder au zoom)
  2. Les grandes invasions

    1. Edrules et Zabgards

      Alors que la République vodane était en proie au désordre en raison des intrigues politiques et religieuses donnant lieux aux meurtres en série de Sénateurs et de cardinaux, le peuple Edrule se présenta aux frontières aradiennes. La cavalerie lourde Edrule balaya les garnisons frontalières vodanes et la rapidité de leur armée empêcha l'armée provinciale de réagir efficacement. Les Edrules traversèrent ainsi rapidement Arada, pillant et brûlant tout sur leur passage jusqu'à Voda.

      L'armée régulière Vodane se battit avec l'énergie du désespoir mais aucun général Vodan n'était capable de gérer les nouvelles tactiques employées par les Edrules et Voda ne tarda pas à tomber et à se faire piller.

      Alors que le pillage en règle de Voda se poursuivait tandis que le Sénat s'était enfui à Zlatva, un autre peuple se présenta aux frontières aradiennes. Les Zabgards commencèrent à piller à nouveau les terres de l'est de l'empire sans aucune réaction de la part des autorités vodanes, trop occupées par le pillage de leur ville.

      Les Sénateurs proposèrent alors de céder aux Edrules une partie de leurs terres contre leur retraite de Voda. En les plaçant sur les terres orientales, les Sénateurs pensaient pouvoir se protéger des futurs envahisseurs qui guettaient aux frontières.

      Mais loin de voir cela comme une manoeuvre habile, les Vodans d'Arada virent en cet acte une faiblesse et décidèrent par eux-mêmes de la conduite à tenir face aux Zabgards. C'est l'Eglise qui apporta la solution en allant convertir une partie du peuple Zabgard installé en Arada de l'est. Une guerre de religion s'ensuivit entre Zabgards et ceux qui sont devenus les Sabariens, et le peuple barbare fut grandement diminué. Les tribuns vodans leur proposèrent alors de s'installer librement sur la frontière Est, en paix avec les Aradiens à la seule condition de protéger ces frontières. Bien évidement, les barbares auraient voulu plus de territoires à conquérir vers l'ouest mais leur guerre civile ajoutée au fait qu'un nouveau peuple d'envahisseurs a fait son apparition dans leur dos à cette époque, les convainquit d'accepter le marché. Des incursions vers l'Ouest furent tout de même tentées, majoritairement par les Zabgards mais les Tribuns vodans avaient prévu le coup en donnant les pleins pouvoirs dans les collines de Kalandor à un Général, créant par là-même la Patriciat de Kalandor, réputé intraitable avec les barbares et prônant de retrouver la grandeur de Voda par les armes.

      Le Patriciat assure donc le tampon entre les protectorats barbares et le reste d'Arada dans une zone où le mot stabilité n'est pas utilisé...

    2. Les envoyés du Vent

      C'est en cette période que les peuples civilisés comprirent pourquoi les Edrules et les Zabgards avaient migré à l'Ouest. Un peuple rapide et sanguinaire s'abattit sur l'Empire et conquit en un mois la quasi-totalité de la province de Zlatva. Les Avelars prirent donc possession d'une grande superficie en un temps record en accumulant pillages et tueries avec une stratégie impeccable et novatrice. Tous les peuples présents sur le continent tremblent devant les envoyés du vent et même les Edrules et les Zabgards contiennent difficilement les Avelars à leurs frontières.

      Les Grandes invasions sont pour l'instant en temps d'accalmie, les Avelars ne faisant que des actions de guérilla depuis la mort de leur chef. Ils tentent de se rassembler pour donner le dernier coup qui fera tomber le monde connu dans le chaos et chacun tente de s'y préparer tant bien que mal alors que d'autres dangers guettent le continent.

      En effet, les Varaks piratent sans scrupule en détruisant les lignes commerciales tandis que les Kelts donnent la chasse aux riches navires pour alimenter leur effort de guerre, mais dans quel but depuis que la Keltie a négocié la paix avec les Avelars au nord ?

      Et pendant ce temps là, à l'Est, une rumeur commence à s'élever ; parlant de guerriers sans peur vénérant la mort elle-même ; parlant d'une civilisation aboutie ayant engendré la déchéance de dizaines d'autres civilisations ; parlant enfin de ce qui fait naître la terreur chez les Avelars eux-mêmes, ceux dont l'herbe ne repousse pas après leur passage...

      Carte du monde
      Décembre 424 : péril avelar s’étend au Néméton depuis mars
      (Clic droit pour accéder au zoom)
  3. Chronologie générale

    1. L'expansion Vodane

      Année Evènements  
      -166 Fondation de Voda Guerres internes
      -146 Attaques Zlatvs sur Voda
      -116 Premières expansions vodanes
      -86 Passage du Tilus et guerres contre les Zlatvs sur le territoire de l'actuelle Edrulie
      -33 Les Zlatvs perdent tout contact avec leur ville d'Akva
      -30 Passage du col du Néméton par la IVème légion
      -20 Prise d'Akva rebaptisée Arkyon et pacification du Néméton
      0 Apparition des Deux
      37 Fin de l'union du territoire Vodan aux dépends des Zlatvs
      (territoire actuel + actuelle Edrulie) + la province du Néméton
       
      56 Création de la flotte pour protéger les voies commerciales avec les Alquides
      80 Passage du Rhamorin par la garde Prétorienne (Ière légion)
      81 Annexion d'Arada, Arkyon et le Néméton sont rattachés à la province d'Arada
      100 Voda est officiellement dualienne
      110 Attaque de l'empire Zlatv sous la poussée de l'Eglise Pacification de Zlatv
      140 Signature du traité de Zlatv achevant l'annexion de la province et établissant le statut légal et religieux de la province annexée
      161 Fin officielle de la résistance Zlatv
      236 Attaque de la Keltie Résistance Kelte
      258 Prise du littoral Kelte et proclamation de l'annexion de la Keltie par Voda
      403 Arrivée des Edrules
      408 Retrait des troupes vodanes de Keltie
    2. Les Grandes Invasions

      Année Vodans Edrules Zabgards Avelars Varacks Kelts
      Mars 424 : le Péril Avelar
      Premier événement de l’association
      403   Arrivée des Edrules        
      406 Retrait de la province de Keltie         Bataille du champ de pierres
      411   Bel Ier pose le siège devant Voda        
      412   Pillage de Voda Arrivée des Zabgards      
      413 Perte de l'actuelle Edrulie Fondation de Bellures et de l'Edrulie        
      414 Envoi de missionnaires chez les Zabgards   Premières conversions à la Dualité      
      416 Création du Patriciat de Kalandor   Sécession des Sabariens, début de la guerre de religion      
      417         Premiers piratages Varaks  
      419       Arrivée des Avelars, prise de la Province de Zlatv    
      420 Perte de la province de Zlatv. Les Tribuns Aradiens se rassemblent indépendamment et installent les barbares à l'Est   Création des protectorats barbares      
      422   Défaite face aux Avelars
      Mort de Bel Ier
        Siège de Zlatv, siège retiré pour aller battre l'armée Edrule de secours
      Mort d'Oblah Khan
         

© 2009-2017 - Tous droits réservés